Observer – Discuter – Agir

Retard dans la distribution des Cartes d’identité : Le Covid-19 pointé du doigt

Ça se passe en Côte d’Ivoire, Société
Retard dans la distribution des Cartes d’identité : Le Covid-19 pointé du doigt

14 oct 2020 - 06:02

Regard Citoyens
Partager:
C’est peu de dire que l’opération de distribution des cartes nationales d’identité accuse du retard en Côte d’Ivoire. Régulièrement visée par les populations, l’Office nationale de l’état-civil et de l’identification (ONECI) pointe du doigt la crise sanitaire.

Par Antoine Kobenan

La distribution des cartes nationales d’identité en Côte d’Ivoire est assurément devenue l’un des sujets les plus évoqués par les citoyens du pays. Alors que le processus d’enrôlement a démarré en grandes pompes en février 2020, de nombreux Ivoiriens qui attendent ces cartes depuis plusieurs années ne sont toujours en possession du précieux document administratif.

Structure en charge de cette opération, l’Office nationale de l’état-civil et de l’identification (ONECI) a livré des informations sur les raisons de ce retard. C’est lors d’une tournée initiée dans  les localités de Bouaké, Sinfra, Zuénoula, Yamoussoukro, Toumodi et Dimbokro entre le 23 et le 25 septembre 2020 que Sitionni Kafana, Directeur général de l’office a expliqué que le retard accusé est principalement le fait de la crise sanitaire due au covid-19.

Le patron de l’ONECI a ainsi fait savoir que la pandémie a contraint les agents de l’ONECI à travailler « en alternance » afin de respecter les mesures barrières dans les différents centres. En outre, Sitionni Kafana a indiqué que la fermeture des frontières a rendu difficile l’importation des intrants nécessaires à la confection des nouvelles cartes d’identité.

« C’est vrai que les délais n’ont pas été respectés.  Mais, aujourd’hui elle a lieu dans toutes les 32 régions du pays. Nous nous attelons à multiplier les centres de distribution et à accélérer le rythme de production », a-t-il fait savoir à Bouaké. Impatiens de rentrer en possession du précieux sésame, les Ivoiriens vont certainement suivre avec attention les suites de cette annonce.

Pour rappel, les premières cartes d’identité étaient annoncées 45 jours après le lancement de l’opération d’enrôlement.

Carte d'identité, Carte d'identité Côte d'Ivoire, ONECI, Sitionni Kafana, Identifcation Côte d'Ivoire, Côte d'Ivoire
Partager:
Ça se passe en Côte d’Ivoire, Société
Retard dans la distribution des Cartes d’identité : Le Covid-19 pointé du doigt

14 oct 2020 - 06:02

Regard Citoyens
Partager:
C’est peu de dire que l’opération de distribution des cartes nationales d’identité accuse du retard en Côte d’Ivoire. Régulièrement visée par les populations, l’Office nationale de l’état-civil et de l’identification (ONECI) pointe du doigt la crise sanitaire.

Par Antoine Kobenan

La distribution des cartes nationales d’identité en Côte d’Ivoire est assurément devenue l’un des sujets les plus évoqués par les citoyens du pays. Alors que le processus d’enrôlement a démarré en grandes pompes en février 2020, de nombreux Ivoiriens qui attendent ces cartes depuis plusieurs années ne sont toujours en possession du précieux document administratif.

Structure en charge de cette opération, l’Office nationale de l’état-civil et de l’identification (ONECI) a livré des informations sur les raisons de ce retard. C’est lors d’une tournée initiée dans  les localités de Bouaké, Sinfra, Zuénoula, Yamoussoukro, Toumodi et Dimbokro entre le 23 et le 25 septembre 2020 que Sitionni Kafana, Directeur général de l’office a expliqué que le retard accusé est principalement le fait de la crise sanitaire due au covid-19.

Le patron de l’ONECI a ainsi fait savoir que la pandémie a contraint les agents de l’ONECI à travailler « en alternance » afin de respecter les mesures barrières dans les différents centres. En outre, Sitionni Kafana a indiqué que la fermeture des frontières a rendu difficile l’importation des intrants nécessaires à la confection des nouvelles cartes d’identité.

« C’est vrai que les délais n’ont pas été respectés.  Mais, aujourd’hui elle a lieu dans toutes les 32 régions du pays. Nous nous attelons à multiplier les centres de distribution et à accélérer le rythme de production », a-t-il fait savoir à Bouaké. Impatiens de rentrer en possession du précieux sésame, les Ivoiriens vont certainement suivre avec attention les suites de cette annonce.

Pour rappel, les premières cartes d’identité étaient annoncées 45 jours après le lancement de l’opération d’enrôlement.

Carte d'identité, Carte d'identité Côte d'Ivoire, ONECI, Sitionni Kafana, Identifcation Côte d'Ivoire, Côte d'Ivoire
Partager:
Ça se passe en Côte d’Ivoire, Société
Retard dans la distribution des Cartes d’identité : Le Covid-19 pointé du doigt

14 oct 2020 - 06:02

Regard Citoyens
Partager:
C’est peu de dire que l’opération de distribution des cartes nationales d’identité accuse du retard en Côte d’Ivoire. Régulièrement visée par les populations, l’Office nationale de l’état-civil et de l’identification (ONECI) pointe du doigt la crise sanitaire.

Par Antoine Kobenan

La distribution des cartes nationales d’identité en Côte d’Ivoire est assurément devenue l’un des sujets les plus évoqués par les citoyens du pays. Alors que le processus d’enrôlement a démarré en grandes pompes en février 2020, de nombreux Ivoiriens qui attendent ces cartes depuis plusieurs années ne sont toujours en possession du précieux document administratif.

Structure en charge de cette opération, l’Office nationale de l’état-civil et de l’identification (ONECI) a livré des informations sur les raisons de ce retard. C’est lors d’une tournée initiée dans  les localités de Bouaké, Sinfra, Zuénoula, Yamoussoukro, Toumodi et Dimbokro entre le 23 et le 25 septembre 2020 que Sitionni Kafana, Directeur général de l’office a expliqué que le retard accusé est principalement le fait de la crise sanitaire due au covid-19.

Le patron de l’ONECI a ainsi fait savoir que la pandémie a contraint les agents de l’ONECI à travailler « en alternance » afin de respecter les mesures barrières dans les différents centres. En outre, Sitionni Kafana a indiqué que la fermeture des frontières a rendu difficile l’importation des intrants nécessaires à la confection des nouvelles cartes d’identité.

« C’est vrai que les délais n’ont pas été respectés.  Mais, aujourd’hui elle a lieu dans toutes les 32 régions du pays. Nous nous attelons à multiplier les centres de distribution et à accélérer le rythme de production », a-t-il fait savoir à Bouaké. Impatiens de rentrer en possession du précieux sésame, les Ivoiriens vont certainement suivre avec attention les suites de cette annonce.

Pour rappel, les premières cartes d’identité étaient annoncées 45 jours après le lancement de l’opération d’enrôlement.

Carte d'identité, Carte d'identité Côte d'Ivoire, ONECI, Sitionni Kafana, Identifcation Côte d'Ivoire, Côte d'Ivoire
Partager:

Réagissez à cet article