Observer – Discuter – Agir

0

PDCI-RDA: Akossi Bendjo mis sur la touche?

13 mai 2019 - 15:05

Très actif pour le PDCI-RDA depuis l'Europe où il réside, Noel Akossi Bendjo, est de plus en plus discret. Le point culminant de ce retrait de l'ancien maire du Plateau est sans doute son absence de la délégation qui a rencontré Laurent Gbagbo.

Par Abraham Kouassi

Installé en Europe depuis plusieurs mois suite à sa révocation du poste de maire de la commune du Plateau, Noel Akossi Bendjo a longtemps été la cheville ouvrière des activités du parti présidé par Henri Konan Bédié en Europe.

Réunions, séminaires, conférences... L'ancien cadre de la Société ivoirienne de raffinage (SIR) était à l'initiative ou participait à toutes les rencontres qui touchaient à la vie de son parti en France et même en Europe. Cependant, depuis plusieurs semaines, l'ancien maire du Plateau est quelque peu en retrait des activités du PDCI en Europe.

Cela s'est vu par exemple lors de la visite rendue par Maurice Kacou Guikahué à Laurent Gbagbo il y a quelques jours. Considéré comme numéro 2 du Secretariat exécutif, Noel Akossi Bendjo n'était pas aux côtés de Maurice Kacou Guikahué, au grand dam de ses proches.

Lire aussi: Présidentielle 2020: l'option ''prudence'' pour Jean-Louis Billon

"Cela nous a quand même étonné car, c'est lui avec des proches de Charles Blé Goudé, qui pendant de longs mois a préparé cette rencontre. Il aurait même pu conduire la délégation", a fait savoir un proche collaborateur du Secrétaire exécutif à la mobilisation du PDCI. Maurice Kacou Guikahué a finalement été reçu par Laurent Gbagbo sans son numéro 2. L'ancien ministre de la Santé est venu d'Abidjan avec notamment Djénébou Zongo, Conseilllère en communication d'Henri Konan Bédié dont l'influence auprès de l'ex-chef d'Etat grandit.

Selon nos informations, l'absence d'Akossi Bendjo de cette visite n'est pas le seul fait qui laisse penser une volonté de mettre de côté l'ex-maire. En effet, nos sources proches du doyen des partis ivoiriens font savoir que le prédecesseur de Jacques Ehouo est bien souvent écarté de la présidence de certaines cérémonies malgré son statut de membre du Secrétariat exécutif.

"Une fois, on a même fait venir un gendre du président Bédié pour diriger une cérémonie alors que le maire qui est Secrétaire exécutif était bien là. C'est dommage", renseigne une autre source au sein de l'appareil PDCI-RDA.
Les raisons de cette supposée mise à l'écart d'Akossi Bendjo sont à trouver selon certains intimes de l'ancien maire dans la préparation de la présidentielle de 2020. " Des gens à Abidjan ont fait croire au vieux (Henri Konan Bédié, ndlr) que Bendjo veut être candidat", soutient notre source .

S'il ne s'est jamais ouvertement prononcé sur la question d'une candidature en 2020, Akossi Bendjo fait partie, avec certains cadres tels que Thierry Tanoh ou encore Jean-Louis Billon des potentiels portes-étandard du PDCI. Le cas de l'ex-ministre du Commerce serait même au centre d'une guerre sourde entre cadres du parti fondé par Félix Houphouet-Boigny. 
 

Tagline: 
Actualités

Réagissez à cet article