Observer – Discuter – Agir

0

Guillaume Soro dans l’opposition constructive : le nord doit s’en réjouir

14 mai 2019 - 12:05

Depuis sa démission de l’assemblée Nationale le 8 Février 2019, le désormais Président du comité politique ne cache plus ses ambitions quant à la conquête du pouvoir d’Etat. Il a donc lancé une tournée dans le nord du pays. Une opération séduction qui pousse le pouvoir à davantage se pencher sur les problèmes cette partie du pays.

Par Gnamien Attoubré.

De plus en plus, Guillaume Soro  se positionne comme un véritable challenger du RHDP dans le nord du pays. Son discours tranchant trouve un écho favorable auprès d’une partie des populations qui est restée sur sa faim quant à la réalisation des promesses du pouvoir en place. En moins d’un mois, il a parcouru plusieurs villes et villages du grand nord.

Il a réussi à mettre au cœur du débat politique la mévente des produits agricoles notamment l’anacarde.  Il a posé des actions de développement dans plusieurs localités. Visiblement, cette démarche de séduction n’est pas vue d’un bon œil au plus haut sommet de l’Etat. Dans la configuration politique actuelle où le PDCI se positionne comme un parti d’opposition sans oublier les tractations en cours entre lui et le FPI de Gbagbo, une opposition sérieuse  dans le nord représente une menace pour le RHDP qui considère cette partie du pays comme son bastion électoral.

Lire aussi: Soro vs RHDP: la bataille du nord a bien lieu!

Ainsi, tout comme dans les relations internationales de l’après la deuxième guerre mondiale, le pouvoir se comporte comme les Etats Unis. Il mise sur les financements colossaux (comme le plan Truman ou Marshal) pour détourner l’attention des populations de celui qui peut représenter le bloc communiste dans notre cas de figure. Ainsi, partout où Guillaume Soro passe, quelque temps après, le gouvernement passe pour « effacer » ses traces.

Les populations du nord devraient certainement se réjouir de cette confrontation tant que cela ne vire pas à une violence physique car finalement elles sortent gagnantes. Au moins cette situation pousse le gouvernement à consentir un peu plus d’effort pour résoudre les questions cruciales de cette partie du pays très touchée par la pauvreté. Voilà toute l’importance de la libre concurrence. Là où cette concurrence s’exprime véritablement, les consommateurs sortent toujours gagnants.

Au-delà de ce que nous pouvons légitimement reprocher à Guillaume Soro du fait de son passé de chef de la rébellion, il montre le sens d’une opposition réelle et courageuse. Nous estimons que les autres partis d’oppositions doivent s’inspirer de sa démarche afin d’obliger le pouvoir à mieux agir.  Conquérir le pouvoir d’Etat c’est bien mais étant dans l’opposition, il faut mener des actions constructives pour le bien des populations. Pousser le gouvernement à mieux gérer les ressources du pays à travers des critiques constructives. C’est d’ailleurs cela le sens de l’opposition.

Observateur Citoyen met en avant des citoyens qui ont envie de s'exprimer sur des sujets particuliers ou qui ont simplement des histoires engageantes à raconter. Leurs opinions ne reflètent évidemment pas celles du site Observateur Citoyen.

Vous aussi, vous voulez vous exprimer ? Ecrivez-nous par email (contact@observateurcitoyen.net), sur Facebook ou sur Twitter !
 

Tagline: 
Opinions

Réagissez à cet article